Pardonnes-tu facilement ?

Bonjour,

Le sujet de ce lundi est un peu délicat je l’avoue mais, je tenais à en parler selon ma façon de voir.

Pardonnes-tu facilement ?

Pour pardonner, il faut prendre suffisamment de recul, se poser certaines questions. Pourquoi cette personne a t-elle réagi ainsi. Se regarder soi même par rapport à la situation donnée.

Screenshot_20190203_182045

Sachant que pardonner c’est se donner la possibilité d’avancer malgré la situation, le pardon nous libère de cette rancoeur qui peut nous habiter et nous freine dans notre cheminement de vie. Il ne veut pas non plus dire oublier. On repart comme avant.

Je ne sais pas pour toi, mais lorsque je n’ai pas pardonné, j’ai tendance à en parler fréquemment, à ruminer le même sujet et pendant ce temps, je ne fais rien d’autre de constructif pour moi. Pardonne et libères-toi de ce fardeau que tu as sur le coeur.

Je ne peux pas avouer que je pardonne facilement, mais je pardonne ayant pris le temps d’assimiler. C’est un long processus.  Au final, je pardonne afin de mettre de l’ordre dans mon esprit et dans ma tête. Que cette personne se repente ou pas.

Tu me diras ça dépend oui mais lorsque tu pardonnes quelqu’un pour un fait, tu le fais surtout pour toi. Celui ou celle qui t’a fait du mal n’y pense peut-être plus.

Il ou elle n’en vaut pas la peine que tu uses ton temps à penser aux faits. Ma foi en Jésus m’aide beaucoup dans ce processus. Il me pardonne toujours pour mes fautes. Que tu sois croyant ou pas, libères-toi de ce poids, sors de cette prison il n’y a que toi pour le faire.

Dis-moi en commentaires si tu pardonnes facilement. As-tu besoin de beaucoup de temps ? Gardes-tu tout en toi ?

Je te souhaite de trouver du courage c’est un cadeau que tu te feras. Très bonne journée sous la protection du Christ.

Des Bisous💋💋

Yvonne

Publicités

17 commentaires sur “Pardonnes-tu facilement ?

  1. Le pardon permet de mieux avancer…rester en colère, c’est comme se consumer de l’intérieur, on se détruit…et un peu comme les flammes de l’enfer nous brûlaient de l’intérieur…on pardonne d’abord pour soi…. personnellement, je pardonne…mais ça prend un peu de temps…très bon article, bravo🤗

    1. Je te remercie pour ton retour. Je suis entièrement d’accord avec toi. Pardonner c’est se donner la possibilité d’avancer.
      Très belle journée à toi.
      Bisous 😘

  2. Bonjour Yvonne c’est un exercice past si évident que celà mais là je parle en général pas en ce qui me concerne particulièrement. Pour ma part, oui cela est nécessaire afin de pouvoir avancer et ça demande également une grande force d’aller au-delà de sa douleur, toutefois il est bien plus salutaire de passer outre car en s’en libérant, on se sent vraiment soulager alors d’un grand poids .

    1. Bonjour Yola,
      Tu resumes très bien. On le fait pour nous d’abord.
      Je te remercie de m’avoir partagé ton opinion. J’apprécie beaucoup.
      Très belle journée à toi 😘
      Bisous

  3. Bonjour Yvonne je suis un peu comme toi , j’au du mal de pardonner je rumine et je ne sent pas bien , je garde ça dans le cœur sans en parler et je me fais du mal et au bout de certains moments mieux vaut pardonner er se sentir bien dans sa peau , belle semaine à toi gros bisous Bernard

    1. Bonjour Bernard,
      Pardon pour ma réaction tardive. J’ignore ce qui s’était produit. J’avais aperçu ton message sans pouvoir le lire au complet. Je n’ai pu le lire qu’à l’instant car en dépit de mes recherches pour le retrouver c’était impossible. Alors. Pourquoi maintenant ? Je ne sais pas. Peut être un souci avec ma messagerie. Je l’ai c’est le principal.
      Je te remercie pour ta confiance renouvelée. Le pardon ne peut que nous libérer car nous le faisons pour nous uniquement.
      Très bon dimanche en famille.
      Bisous 😘😘
      Yvonne

  4. Bonjour Yvonne, je pardonne assez facilement si ce sont des personnes que je n’aime pas vraiment, mais celles que j’aimais et qui m’ont blessées, j’ai du mal et je me retrouve quand tu dis qu’elles polluent nos têtes, c’est vrai que pardonner est une vraie délivrance, j’ai pardonné à un homme de mon village, nous avions été des années sans nous parler et le temps faisant je le voyais se promener à pied et moi aussi, on se croisait sans un regard, et puis un jour, j’ai fait le premier pas et nous sommes expliqués, il est mort quelques mois après et son fils m’a dit qu’il avait été heureux de nôtre réconciliation. En ce moment c’est avec une femme , la « mairesse » de nôtre village que j’ai des problèmes, nous nous sommes vraiment disputées , elle a été très loin, aussi j’ai du mal à pardonner, surtout qu’elle a monté le village contre moi, et à chaque fois que je pouvais , je rétablissais la vérité , certains me croyaient d’autre non, et c’est vrai qu’elle m’empoisonne le cerveau, je veux bien lui pardonner mais sans qu’elle le sache, tu crois que cela compte? bisous et merci pour tes billets qui obligent à la réflexion, heureusement que nous avons Foi en Jésus et en Dieu, cela aide bien . Bisous bonne fin de journée MTH

    1. Bonjour Marie,
      Je te remercie pour ton témoignage édifiant. Cet homme est parti en ayant de la gratitude pour ta démarche.
      Je pense que oui tu peux pardonner à cette personne sans qu’elle ne sache Tu le fais pour toi. Déclare que tu lui pardonne et entame le processus pour te libérer de cette emprise. Tu ne prends pas ce qu’elle a raconté sur toi ça la regarde. Tu lui laisse ses maladresses.
      Tu seras libérée.
      Sois bénie Marie
      Bonne fin de journée
      Bisous😘
      Yvonne

    1. Bonjour ou bonsoir Sharvina,
      Merci d’être passée par ici et de me laisser votre sentiment vis à vis du pardon. Je n’oublie pas non plus tout comme vous mais pardonner me permets d’avancer sereinement et d’en parler quasiment plus.
      À très bientôt
      Yvonne

  5. J’ai beaucoup de mal à pardonner, bien que je sache que ça me ferait beaucoup de bien, mais je n’y arrive pas, quand on me blesse, j’ai toujours du mal à l’accepter… Ca viendra un jour, le temps arrange tout 🙂

  6. Pardonner, oui, mais ça dépend aussi peut-être quoi. Il y a des actes très graves qu’il n’est pas possible d’oublier.
    Cela dit pour ma part, je me sens mieux à ne nourir en moi aucun sentiment negatif. Alors pardonnez à ceux qui m’ont offensé, oui. Maintenant, j’avoue ne pas être du genre a retendre la joue droite à qui m’en a mise une sur la gauche… je ne reviens pas vers qui m’a mise à terre. Le pardon pour moi a des limites.

    1. Je comprends très bien. Moi non plus, j’évite ceux qui m’ont fait du mal au mieux.
      Je pardonne afin d’avancer moi mais je n’oublie certainement pas.
      Merci de m’avoir partagé ton point de vue très appréciable.🙏🏾
      À très bientôt
      Yvonne

Merci de me Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.